Kévin Subileau

Espace personnel

L'entrée du Vieux Port depuis le fort Saint-Jean

Marseille et le parc national des calanques

A la mi-août 2018, j'ai passé quatre jours en séjour à Marseille, pour découvrir la ville et surtout les paysages naturels qui l'entourent, avec, en point d'orgue, les calanques qui s'étendent sur la côte au sud de la ville. Un incontournable à faire lorsque l'on passe quelques jours dans la cité phocéenne !

Arrivé en début d'après-midi, j'ai consacré ma première journée à la visite de la ville, principalement à pied : la Cannebière, le Vieux-Port, le quartier du Panier, la cathédrale de la Major, le Mucem, le fort Saint-Jean, pour terminer par la fameuse Bonne Mère. J'ai complété cette visite les jours suivants avec entre autres les plages du Prado, le vallon des Auffres, le parc Borely...

Mais revenons aux calanques de Marseille. Pour les visiter, il y a deux options : la randonnée ou la croisière en bateau. En ce qui me concerne, j'ai choisi de ne pas choisir et de faire les deux ! Il se trouve que les deux solutions se complètent bien en donnant chacune un point de vue différent, depuis la terre ou depuis la mer.

La solution maritime a l'avantage de permettre de découvrir l'ensemble des calanques entre Marseille et Cassis, ce qui serait un peu long et difficile à faire à pied sur une journée. Pour vous donner un bon aperçu, je vous propose de regarder la vidéo suivante que j'ai réalisée lors de cette croisière.

L'option piétonne est bien sûr plus sportive avec plusieurs heures de marche et quelques passages un peu escarpés, mais elle permet de contempler calmement des vues splendides sur les eaux turquoise des calanques et les falaises abruptes qui les surplombent.

 

Plusieurs itinéraires sont possibles. Pour ma part, je suis parti depuis Callelongue, accessible en bus (lignes 19 puis 20), pour suivre la côte jusqu'au col de Cortiou et arriver aux Baumettes, d'où l'on peut rejoindre le centre de la ville également en bus (ligne 22). Ce parcours fait environ 9 km, et, en utilisant les transports en commun, on ferme ainsi une grande boucle permettant de découvrir un maximum de calanques. Il est même possible de prolonger jusqu'à Lumigny, d'où l'on peut aussi rentrer en bus.

Parcours de la randonnée entre Callelongue et les Baumettes

Parcours de la randonnée entre Callelongue et les Baumettes (en bleu)

En bref, ce fût un séjour très agréable autour de paysages remarquables, qui donnent envie d'y rester plus longtemps encore. Il n'est d'ailleurs pas impossible que j'y retourne un jour pour, par exemple, compléter ma visite en randonnée sur la moitié est du parc national des calanques, entre Sormiou et Cassis en passant par le mont Puget.

Commentaire

Laisser un commentaire

ou

Champs Requis *.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>