Kévin Subileau

Espace personnel

DSC01131_thumb

Sauvegarder et restaurer le MBR

Premier secteur d'un support de stockage, le Master Boot Record ou MBR concentre en 512 octets des données très précieuses pour le fonctionnement correct d'un disque dur, d'un SSD, ou d'une clé USB. De plus, si un système d'exploitation est installé sur le support, le MBR est également primordial pour le démarrage de celui-ci.

En effet, le MBR contient la table des partitions et une routine d’amorçage (un petit programme) permettant de charger le système d’exploitation ou le chargeur d’amorçage (bootloader).

Or parfois, il est possible que le MBR soit endommagé, suite à une erreur de partitionnement ou une infection virale par exemple. Les partitions peuvent alors devenir inaccessibles et le système peut ne plus démarrer en affichant un message d'erreur du type "Boot device not found". Dans ce cas, il suffit parfois de restaurer le MBR pour tout réparer. Encore faut-il avoir une sauvegarde sous la main...

Il y a donc tout intérêt à sauvegarder ces informations essentielles pour pouvoir les restaurer plus tard si nécessaire, d'autant que l'opération est très rapide. Vous devez simplement sauvegarder à nouveau le MBR après chaque repartitionnement ou installation d'un système d'exploitation, car ces opérations en modifient le contenu. La procédure, plutôt simple, est décrite ci-dessous pour Windows et Linux.

Attention toutefois : Les manipulations décrites dans cet article peuvent entrainer une perte de données et même rendre le support inutilisable si elles ne sont pas exécutées correctement ! Tournez 7 fois votre index au-dessus de votre souris avant de cliquer !

Notez également que, pour que la sauvegarde prenne tout son sens, je vous recommande très fortement de l'enregistrer sur un autre support que celui dont vous sauvegarder le MBR (autre disque dur, clé USB, CD-Rom, Google Drive...) pour pouvoir le récupérer lorsque le support sera en panne...

Sur Windows

Sur Windows, un petit utilitaire est nécessaire pour sauvegarder et restaurer le MBR. Parmi tous ceux disponibles sur le Web, je vous conseille MBR Backup pour sa simplicité. Vous pouvez le télécharger directement ici ou sur le site de l'éditeur.

MBR Backup

Sauvegarder et restaurer le MBR avec MBR Backup

Pour sauvegarder le MBR, lancez cet outil, sélectionnez dans la liste déroulante le support dont le MBR doit être sauvegardé  et cliquez simplement sur Save MBR.... Choisissez ensuite l'emplacement et le nom du fichier, cliquez sur Enregistrer, et voilà !

La seule petite difficulté est que les disques sont nommés d'une façon un peu particulière dans la liste déroulante (\\.\PhysicalDriveX). Si vous avez plusieurs choix possibles, il n'est pas forcément évident de faire correspondre ces noms aux supports connectés. Or, il faut absolument vous assurer que vous sélectionnez bien le bon. Pour vous aider, commencez par retirer des choix possibles en déconnectant les éventuels autres supports externes branchés et inutilisés, puis relancer l'outil. Si cela ne suffit pas, vous pouvez également taper la commande suivante dans un Invite de commande (cmd.exe) pour obtenir plus d'informations sur les supports associés à ces noms (modèle et capacité) :

wmic diskdrive list brief /format:list

listdevices

Pour restaurer le MBR, choisissez dans la liste déroulante le support cible, cliquez sur Restore MBR..., validez l'avertissement, sélectionnez le fichier de sauvegarde et cliquez sur Ouvrir.

Le logiciel permet également d'imprimer le MBR (Print MBR...) et de consulter la table des partitions (View Partition Table...).

Remarquez que le fichier de sauvegarde créé et utilisé par l'outil n'est rien d'autre qu'une simple copie brute des 512 premiers octets du support. Il ne s'agit pas d'un format spécifique et il n'est donc pas obligatoire d'utiliser le même outil pour la restauration et la sauvegarde. Vous pouvez même utiliser une sauvegarde faite sur Linux avec la méthode ci-dessous ou restaurer sur Linux une sauvegarde faite avec cet outil sur Windows.

Sur Linux

Sur Linux, tout se passe simplement avec la commande dd. Pour sauvegarder le MBR du disque sda vers un fichier nommé mbr.sav, ouvrez un terminal et saisissez la commande suivante :

dd if=/dev/sda of=mbr.sav bs=512 count=1

La restauration du MBR vers le disque sda à partir du fichier mbr.sav se fait tout aussi simplement avec la commande ci-dessous :

dd if=mbr.sav of=/dev/sda bs=512 count=1

Qui a dit que Linux est plus compliqué que Windows ? :D

4 Commentaires

Dernier commentaire il y a Il y a 11 mois

Laisser un commentaire

ou

Champs Requis *.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>